Rodins des Bois 2019

J’ai commencé très jeune le dessin, la peinture, puis est venue la photographie, toujours en autodidacte. L’émail sur cuivre, je ne connaissais pas. C’est en m’installant à Limoges que j’ai découvert la matière. J'en ai fait mon médium de prédilection. En émail, les contraintes sont nombreuses. Les dimensions, les couleurs, les formes … et réaliser le tableau que l'on a en tête oblige à une réflexion systématique, des heures d'expérimentation et une grande maitrise technique.
Mon travail en émail est avant tout une affaire de contrastes. Je travaille exclusivement le noir et le blanc (et les nuances qui en découlent).
J'ai commencé par revisiter un grand classique de l'émail que plus personne ne voulait voir : Le sous-bois. J’ai travaillé le sujet pour en faire quelque chose de moderne, qui pique la curiosité des gens, qui leur donne envie de s'approcher du tableau, qui ne les laisse pas indifférent. Quand j'ai commencé à élargir le point de vu et à introduire des zones de ciel dans mes sous-bois, j'ai aimé travailler sur ces parties de ciel.

Mon site web

Œevres exposées du 11 au 14 juilliet à Lascaux